Café CESSMA #2

Mardi 21 juin, l’organisation du deuxième café CESSMA a été quelque peu perturbée par la réunion de fin d’année de l’Ecole Doctorale 382, qui a duré plus longtemps que prévu, notamment à cause de longues discussions au sujet de l’arrêté du 25 mai 2016 portant réforme du « cadre national de la formation et des modalités conduisant à la délivrance du diplôme du doctorat ».

Le thème de la séance, « thèse, foutaise?« , n’aura finalement pas suscité les débats enflammés qu’il mérite, puisque la discussion autour de la réforme du doctorat s’est poursuivie entre doctorants du CESSMA. Un point, particulièrement sensible, irrite les doctorants, qui ont la sensation d’être infantilisés : celui de la mise en place d’un portfolio, prévu dans l’article 15 « portfolio du doctorant comprenant la liste individualisée de toutes les activités du doctorant durant sa formation… ». Soit cet arrêté est le fruit d’un grand mépris pour la thèse, soit nos dirigeants ne se figurent pas la somme de travail et de sacrifices qu’exige un tel exercice. Au moins, la réponse à la question du débat semble claire pour eux : thèse=foutaise.

Mais sur cette note morose, les doctorants ont décidé de se serrer les coudes, et on a pu voir que les cafés CESSMA, au-delà de leur rôle de catalyseur du débat au sein du laboratoire, participent aussi à créer une atmosphère chaleureuse, précieuse dans le cadre de nos travaux respectifs et collectifs.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *