Compte rendu du Café CESSMA #7 – 11/10/2018

La 7ème édition du café CESSMA s’est déroulée le 11 octobre 2018.

Après une présentation des nouveaux représentant.es des doctorant.es du laboratoire –Jérôme Fresnau, Edna Peza et Antoine Rieu, et un tour de table, l’ordre du jour traité a été le suivant :

  • Le rôle des représentant.es
  • Le rôle, les activités du Café CESSMA, son évolution
  • Les projets pour l’année scolaire
  • Sujets divers

Concernant le rôle, les activités de l’actuel Café CESSMA et son évolution

Face à la forte motivation pour augmenter le nombre et diversifier les activités des doctorants, en plus d’augmenter la régularité des rencontres, nous allons passer sur un format d’atelier convivial au cours duquel pourront être abordées toutes sortes de thématiques.

Il est proposé d’avoir deux séances de rencontre des doctorants CESSMA, une qui soit thématique et une qui soit autour des travaux de recherche des doctorants.

A ce jour, les thématiques discutées et retenues sont les suivantes :

  • Thèmes généraux / transversaux :
    • Séance du 25/10 avec Véronique Dupont sur le thème : la boîte noire du process de publication 
    • Que sont devenus les anciens qui ne sont pas dans l’enseignement supérieur et la recherche publique ?
    • L’expérience des doctorants de l’enseignement
    • Le recrutement à l’IRD
    • Le recrutement en tant que MCF
    • Comment réussir un dossier de candidature pour une demande de financement ?
    • Echanges autour des projets des doctorants autres que l’écriture de leur thèse. Exemples : l’expo photo d’Edna sur le thème « City of fear » dont le vernissage aura lieu le 23/11 à 18h dans une galerie à Bibliothèque François Mitterrand ; la création d’un Campus de la transition par Antoine, lieu de d’enseignement et de recherche-action autour des questions de transition écologique, solidaire, démocratique
    • Se préparer à la soutenance
    • Comment faire un CV professionnel avec son parcours académique pour être lisible et convaincre les recruteurs quand on ne va pas travailler dans la recherche
    • L’évaluation des articles scientifiques
      • Format suggéré : un créneau de 2h avec le plus souvent un intervenant extérieur aux doctorants CESSMA
      • Nous allons essayer autant que faire se peut de rassembler en une même séance les thématiques citées qui seraient proches (ex : les recrutements dans l’enseignement supérieur et la recherche).
  • Des séances autour des travaux en cours de chacun.e : échanger autour :
    • d’un projet de thèse pour les doctorants en première année,
    • autour d’une introduction, d’un chapitre, d’une méthodologie ou tout autre point lié à la thèse.
      • Format suggéré : Sur un créneau de 2 heures, plusieurs blocs de 30 minutes à 1h autour des travaux des doctorants (présentation + discussion)
  • Des ateliers d’écriture

Concernant les autres projets pour l’année scolaire

Deux autres projets ont été proposés :

  • Un projet de livre blanc des financements.
    • Nous sommes nombreux à avoir reçu l’un ou l’autre financement, que ce soit pour financer un salaire, un terrain, se rendre à une conférence, une traduction, etc. Or l’information n’est rassemblée dans aucun endroit, n’est pas capitalisée et se perd alors qu’elle a une très grande valeur.
    • Les représentant.es vont donc établir ce livre blanc au cours de l’année en mobilisant tous les doctorants.
    • Concrètement, nous allons mettre en place un fichier excel partagé –un google sheet- que chacun.e sera appelé à remplir avec tous les types et sources de financement qu’il ou elle connait et/ou a déjà mobilisé
      • Un grand merci par avance pour votre contribution !
  • Des séances de transfert de compétences techniques et d’entre aide
    • Nous sommes nombreu.x.ses à avoir un besoin ponctuel technique. Par exemple : comment faire une carte quand on n’est pas géographe, besoin ponctuel d’aide à la compréhension dans une langue qu’on lit peu, l’interprétation d’un chi-deux, etc.
      •  Ces séances pourront être organisées sur d’autres créneaux que ceux du café/atelier CESSMA pour conserver ce dernier comme un lieu de rencontre entre tout le monde
      • Nous allons mettre en place un système d’annonce des besoins et d’annonce des compétences que l’on peut partager, via un google sheet, afin de faire un matching et ce sera ensuite à la discrétion de chacun d’organiser son temps d’échange –en communiquant sur le lieu et l’horaire pour que celles et ceux intéressé.es puissent s’y joindre.
    • Beaucoup parmi nous peuvent avoir besoin d’une aide administrative, pour remplir des dossiers et effectuer des démarches de tous types
      • Là aussi, nous allons mettre en place un système simple de besoins d’un côté et de disponibilités d’aide de l’autre côté.

Concernant les autres sujets

Concernant l’utilisation des casiers :

  • Il est demandé que toutes les personnes qui ont besoin d’un casier et celles qui n’en n’ont plus besoin ou plus l’utilité pendant plusieurs semaines / mois de suite le signale aux représentant.es et à Isabelle Nicaise. On ne pourra pas mettre davantage de casiers et il est important de fluidifier leur utilisation
  • La vérification annuelle de l’utilisation effective des casiers par la direction aura lieu prochainement. Les casiers utilisés par des personnes qui n’ont pas prévu de venir au CESSMA avant quelques temps risquent d’être vidés et les affaires évidemment conservées jusqu’à votre retour, afin de libérer de la place pour qui en aurait besoin

Concernant la circulation des clefs de salle des doctorant.es CESSMA :

  • Isabelle Nicaise ne peut pas facilement demander la fabrication de nouvelles clefs. Il est important que si vous prévoyez de ne pas en avoir besoin pendant plusieurs mois, vous la rendiez pour qu’elle soit transmise à quelqu’un qui en aurait un besoin régulier. Le but est simplement de fluidifier leur circulation et d’optimiser leur utilisation.

Nous reviendrons très bientôt vers vous pour avancer ensemble sur ces différents projets.

En attendant, nous vous rappelons que nous nous retrouverons le 25 octobre à 16h en salle des doctorants pour écouter et échanger avec Véronique Dupont qui nous parlera de son expérience de la « boite noire » de la publication scientifique.

Nous sommes à votre disposition au besoin, n’hésitez pas !

Vos fidèles représentant.es, Edna, Jérôme et Antoine.